Vaincre à Rome

Rome, samedi 10 septembre 1960, 17h30. Dans 2 heures, 15 minutes et 16 secondes, Abebe Bikila va remporter le marathon olympique. Vingt-quatre ans après la prise d’Addis Abeba par Mussolini, cet Ethiopien inconnu s’impose dans la capitale italienne face aux champions de la discipline. Ultime humiliation : il court pieds nus. Ce roman se glisse dans la tête d’Abebe Bikila, au rythme de sa foulée infatigable, telle une petite voix racontant comment ... [Lire la suite]