Une intime conviction

En février 2000, Suzanne Viguier disparait de son domicile. Rapidement les soupçons se portent sur Jacques, l’époux qu’elle s’apprêtait à quitter pour vivre avec son amant. Il faut attendre 2009 pour que le procès se déroule. Suzanne n’a jamais été retrouvée, aucune preuve solide au dossier : Jacques est acquitté. Mais le parquet va faire immédiatement appel du verdict. Pour le deuxième jugement, qui a lieu en 2010, le célèbre Eric Dupond – ... [Lire la suite]