Une femme douce (1969) de Robert Bresson

Une jeune femme se jette par la fenêtre et se tue. Fac à elle sur son lit de mort, son mari se souvient de sa première rencontre, de sa vie avec elle... Adaptation assez fidèle d'une nouvelle de Dostoïevski La … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

«Party Girl», un regard au bout de la fête

Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, avec Angélique Litzenburger, Joseph Bour. Durée: 1h35. Sortie: 27 août 2014. Comme poussé dans le courant, il était, le spectateur découvrant ce film (au Festival de Cannes, en ouverture de la section Un certain regard), sans repère ni carte de visite. C’était quoi, ce tourbillon d’énergie, de fragments de vies cassées mais pas mortes, ces corps chargés … [Voir l'article original...]

La Femme aux bottes rouges (1974) de Juan Luis Buñuel

Un homme très riche rencontre une jeune femme écrivain aux pouvoirs étranges qui vit avec un peintre tout en étant attirée par un jeune éditeur. L'homme riche met en scène un stratagème pour qu'ils se rencontrent et les manipuler... Juan … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

“Sils Maria”: présence réelle de l’éternel retour

Sils Maria d’Olivier Assayas, avec Juliette Binoche, Kristen Stewart et Chloë Grace Moretz. Durée: 2h03. Sortie: 20 août 2014. «Quand soudain, amie, un fut deux»… écrit Nietzsche dans le poème qui porte le même titre, Sils Maria, nom de ce village de l’Engadine suisse, près de la frontière italienne, où il eut l’intuition du mythe de l’éternel retour et connut ses derniers jours de paix avant la folie à Turin. «Nous … [Voir l'article original...]

La joyeuse embuscade des «Combattants»

Les Combattants de Thomas Cailley, Avec Adèle Haenel, Kevin Azaïs. 1h38. Sortie le 20 aout.  Très vite, il y a cette collision, qui fait très heureusement dérailler ce qui s’annonçait comme un nouveau convoi sur des rails bien connus. La voie balisée, c’est une certaine dominante du cinéma français, une forme de naturalisme psychologique où les notations sociologiques – en l’occurrence, une famille de petits entrepreneurs … [Voir l'article original...]

Le mouton à cinq pattes (1954) de Henri Verneuil

Pour attirer les touristes, le maire d'une petite ville du midi décide de réunir les quintuplés Saint-Forget qui avait autrefois fait la gloire du village il y a quarante ans. C'est l'ancien docteur qui les a mis au monde qui … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Chair de poule (1963) de Julien Duvivier

Un évadé, une station service restaurant isolée tenue par un couple dépareillé, un mari affable mais un peu trop âgé pour sa jeune et jolie femme... voilà qui rappelle singulièrement Le facteur sonne toujours deux fois. Pourtant Chair de poule … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu dépasse les 100 millions de $ de recettes

Un succès qui ne se dément pas en France 11 558 266 spectateurs en France. Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? est toujours parmi les cinq films les vus de la semaine, 17 semaines après sa sortie. Sa constance est assez exceptionnelle pour être soulignée. Les 12 millions de spectateurs ne sont plus très [...] … [Voir l'article original...]

Pourquoi «Lucy» est le premier bon film de Luc Besson depuis «Jeanne d’Arc»

Lucy de Luc Besson, avec Scarlett Johansson, Morgan Freeman, Min-sik Choi. Durée: 1h29. Sortie le 6 août. Lucy est le premier bon film de Luc Besson depuis 15 ans –depuis Jeanne d’Arc, en 1999. Pour mieux se faire comprendre, il faudrait l’écrire différemment: Lucy est le premier bon-film-de-Luc-Besson depuis 15 ans. En effet on ne se soucie pas ici d’évaluer si Lucy est un «bon film» en général, pour autant qu’on sache ce que … [Voir l'article original...]

Le Secret du Chevalier d’Éon (1959) de Jacqueline Audry

Pour sauver un héritage, le comte d'Eon fait passer sa septième fille pour un garçon. C'est ainsi que Geneviève se fait appeler Charles et reçoit l'éducation d'un garçon. A vingt ans, elle devient le Chevalier d'Eon et s'engage dans les … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Pattes blanches (1949) de Jean Grémillon

Dans un petit village breton, le mareyeur Jacques Le Guen revient de la ville avec Odette, une belle jeune femme qui devient rapidement le centre de toutes les attentions. Il y a là le châtelain ruiné Julien de Keriadec, surnommé … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Perfect Mothers (2013) de Anne Fontaine

Titre original : « Adore » Amies depuis l'enfance, Roz et Lil vivent dans deux maisons proches face à une grande plage australienne. Elles ont chacune un grand fils, également très amis, qu'elles contemplent avec admiration et satisfaction. Quand l'un … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Quelques jours avec moi (1988) de Claude Sautet

Fils d'une famille propriétaire d'une grande chaine d'hypermarchés, Martial sort d'une dépression qui lui a valu un séjour en hôpital psychiatrique. Il est taciturne et ne montre aucune émotion. Il se rend à Limoges pour contrôler les livres de comptes … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

L’Or des mers (1932) de Jean Epstein

Sur la petit île de Hoedic, proche de Belle-Île en Bretagne, vivent une centaine de familles de pêcheurs, le plus souvent dans la misère quand la pêche ne donne pas. Très pauvre et méprisé par tous, Quoirrec vit là avec … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Bof… Anatomie d’un livreur (1971) de Claude Faraldo

Un jeune livreur de vins embauché de fraîche date ne ménage pas sa peine au travail. Son père, qui a travaillé pendant 30 ans dans une usine, décide un beau jour de ne plus aller pointer... Bof... Anatomie d'un livreur … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Une femme disparait

L’Homme qu’on aimait trop d’André Téchiné, avec Catherine Deneuve, Adèle Haenel, Guillaume Canet | Durée: 1h56 | Sortie le 16 juillet. «L’homme» du titre s’appelle Maurice Agnelet. Depuis près de 40 ans, il fait la une des journaux de temps en temps. Cet avocat niçois est soupçonné d’avoir assassiné sa maîtresse, Agnès Le Roux, dans le cadre de la guerre des casinos menée par la mafia et ses représentants … [Voir l'article original...]

Box office, production : le cinéma français entre rires et larmes

Le cinéma français peut pousser un grand cocorico national à la veille du 14 juillet. Le premier semestre a rassuré tout le monde : les spectateurs sont revenus, après une année 2013 décevante. Juin n'a pas été un bon mois (soleil et mondial ont été fatals): les blockbusters américains n'ont pas répondu aux attentes, les [...] … [Voir l'article original...]

La télé fait rigoler les auteurs du cinéma français

Michel Vuillermoz et Denis Podalydès dans «La Forêt» d’Arnaud Desplechin (© Jérôme Plon). Arnaud Desplechin («La Forêt») et Bruno Dumont («P’tit Quinquin») viennent de signer pour la télévision deux œuvres d’un comique débridé, dont on regrettera juste qu’elles ne puissent pas aussi être vues en salles. Jeudi 10 juillet à 22h45, Arte diffuse une comédie burlesque d’une verve étourdissante. Le 18 … [Voir l'article original...]

Abus de confiance (1937) de Henri Decoin

A la mort de sa grand-mère, la jeune Lydia se retrouve orpheline. Elle a bien du mal à continuer ses études de droit et accumule les dettes. Sa seule amie lui conseille de se faire passer pour la fille naturelle … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Léviathan (1962) de Léonard Keigel

Paul Guéret aime Angèle, une jeune blanchisseuse. Il la suit, réussit à lui parler, lui donne rendez-vous mais elle se refuse à lui. Paul en est désespéré... Dès sa publication en 1929, le grand roman de Julien Green Léviathan a … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Entente cordiale (1939) de Marcel L’Herbier

A la fin du règne de la reine Victoria, des tensions apparaissent entre la France et l'Angleterre à propos de l'Egypte. Pendant ce temps, le Prince de Galles passe une bonne partie de son temps à Paris où il apprécie la … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Tout Bruno Dumont au Festival de La Rochelle

P’tit Quinquin Du 27 juin au 6 juillet, la 42e édition du Festival de La Rochelle présente comme à son habitude un vaste ensemble de nouveaux films tout en ouvrant de multiples fenêtres sur différents aspects de l’histoire du cinéma. Du cinéma muet soviétiques (en ciné-concert) associant chefs d’œuvre d’Eisenstein, Vertov et Barnet a de nécessaires découvertes, à Howard Hawks, de Hannah Shygulla à Bernadette Lafont ou du … [Voir l'article original...]

Cri d’alarme de 194 professionnels du cinéma français

92 auteurs (dont Pascale Ferran, Cédric Klapisch, Sébastien Lifshitz, Michel Ocelot, Rithy Panh, Bertrand Tavernier...), 20 distributeurs (Le Pacte, Memento, Diaphana...), 26 exploitants, 33 producteurs, 16 politiques et parlementaires (presque tous à gauche et plutôt à la gauche du gouvernement), 7 professionnels et personnalités (dont Gilles Jacob et Pierre Lescure) estiment que le financement des [...] … [Voir l'article original...]

Thérèse Desqueyroux (2012) de Claude Miller

Dans les Landes, dans les années vingt, la jeune Thérèse épouse son voisin Bernard Desqueyroux sous l'oeil bienveillant des deux familles : les deux propriétés réunies forment ainsi le plus grand domaine du département. Mais Thérèse a d'autres aspirations que … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

La Route impériale (1935) de Marcel L’Herbier

Impliqué malgré lui dans une affaire de trahison dont il sort blanchi, le lieutenant Brent rejoint le régiment de l'armée britannique basé à Bagdad où la Route des Indes est menacée par des rebelles. Il découvre alors que la femme … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Le Crime de Monsieur Lange (1936) de Jean Renoir

Dans un petit hôtel de campagne à la frontière belge, un homme et une femme arrivent pour réserver une chambre. Lui est recherché par la police pour un crime. La femme explique aux quelques habitués du lieu pourquoi il a … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

La Chute de la maison Usher (1928) de Jean Epstein

(Film muet de 63 minutes) Appelé par son ami Roderick Usher inquiet pour la santé de sa femme, un homme se rend dans sa demeure isolée. Il constate que son ami est dévoré par la passion de peindre le portrait … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Veille d’armes (1935) de Marcel L’Herbier

A Toulon, les officiers du navire de guerre « Alma » ont organisé une petite fête. Pendant la soirée, l'ordre d'appareiller pour une mission dangereuse tombe et les invités doivent quitter le navire. Mais tout le monde ignore que la … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Ne nous fâchons pas (1966) de Georges Lautner

Ancien truand retiré des « affaires », Antoine Beretto dirige paisiblement sa petite entreprise de location de bateaux lorsque son passé ressurgit sous la forme de deux anciens comparses qui lui demandent son aide : il s'agit de récupérer une … Continuer la lecture → … [Voir l'article original...]

Cinéma: «Bird People», ou quand un film ouvre ses ailes

Bird People de Pascale Ferran. Avec Anaïs Demoustier, Josh Charles, Roschdy Zem. 2h08. Sortie le 4 juin. Y’a du monde! Il y a «le monde», à la fois la foule et le sentiment de la planète, c’est bigarré et mouvant, c’est à Roissy-CDG comme cela pourrait être (presque) dans n’importe quel grand aéroport, plaque tournante d’une circulation ininterrompue où passent ceux qui bougent et ceux qui restent, ceux qui partent en … [Voir l'article original...]