« So Long, My Son » : la doucereuse barbarie du totalitarisme

Dans une fresque menée sur un demi-siècle d’histoire chinoise, Wang Xiaoshuai met en scène une poignante tragédie familiale, mêlant l’intime et le politique. ... [Lire la suite]