Samouni road

« Je ne me souviens jamais des histoires » (Mouna Samouni) Samouni road est un film de mémoire. On se rappelle donc ces visages, en gros plan, de longs plans où Stefano Savona laisse opérer la magie de la caméra ; il filme ceux qui parlent mais aussi ceux qui écoutent, ceux qui ne parlent pas et ceux qui parlent une fois qu’ils ont fini de parler. Cet homme qui tire nerveusement sur sa cigarette après avoir lancé un « tout le monde veut fuir ... [Lire la suite]