SALE TEMPS À L’HÔTEL EL ROYALE : chronique

Portrait d’une Amérique en crise morale, SALE TEMPS À L’HÔTEL EL ROYALE brille à tous les niveaux : écriture, mise en scène, interprétation.   « Les hommes parlent beaucoup, pensent qu’ils croient en quelque chose alors qu’en fait, tout ce qu’ils veulent, c’est baiser qui ils veulent baiser. » Derrière cette réplique qui pourrait passer comme parfait résumé d’une société réveillée par #MeToo, se cache un double sens ... [Lire la suite]