Olivier Maillart, notre Monsieur cinéma

Dans Énigmes, cinéma, Olivier Maillart montre comment de Balzac à Spielberg, cinéma et littérature se donnent comme autant de signes trompeurs. Dans La Maison du Chat-qui-pelote de Balzac, la fameuse nouvelle qui ouvre La Comédie humaine, on voit un homme qui se trouve devant la façade d’une boutique et semble tenter de décrypter l’ensemble des signes qu’elle présente à sa vue. Le récit bascule ensuite et Balzac fait ironiquement le portrait de ... [Lire la suite]