Ocean’s 8 : les bons sentiments virent à l’arnaque du siècle

REVUE DE PRESSE - Le quatrième volet de la franchise, signé Gary Ross, affiche un casting 100% féminin. Un «ratage à main armé» dont le propos féministe est desservi par un scénario trop simpliste et des personnages caricaturaux selon la critique. ... [Lire la suite]