Marine le Pen reconnait qu’il y a eu emploi fictif



Marine Le Pen a reconnu devant les enquêteurs de l'Olaf, organisme anti-fraude de l'UE, avoir salarié fictivement son garde du corps Thierry Légier comme assistant parlementaire.Auteur : TV5MondeTags : Envoyé : 17 février 2017 ... [Lire la suite]