Les sublimes leçons de vie de Mizoguchi, à nouveau dans les salles

De 1951 à sa mort, en 1956, le Japonais Kenji Mizoguchi a réalisé une série de chefs-d’œuvre d’une infinie délicatesse et d’un pessimisme lucide. Tour d’horizon en huit films, à voir au cinéma. ... [Lire la suite]