Les soubresauts de la cinéphilie française ou la saga de la revue “Positif”

La revue Positif au temps de sa splendeur impertinente, avec une couverture audacieuse consacrée au “Masque du démon” de Mario Bava, classique du cinéma bis (1961) Revue de cinéma née à Lyon en 1952, Positif s’est affirmée au fil des ans comme l’une des publications-phares de la cinéphilie française, à égalité avec son éternel rival et prédécesseur, Les Cahiers du cinéma, créé en 1951 à Paris. Edouard Sivière, “savant cinéphile”, blogueur et ... [Lire la suite]