« Les images de la révolution et “l’impossibilité d’une cinéphilie syrienne” »

A l’occasion du Festival du film de Locarno, du 7 au 17 août, des cinéastes syriens réunis dans le collectif Abounaddara, écrivent, dans une tribune au « Monde », une lettre imaginaire au critique disparu Serge Daney, pour évoquer le cinéma national. ... [Lire la suite]