Le Grand bal

Pour son cinquième film documentaire, Laetitia Carton opte pour un sujet moins douloureux  que les précédents et nous entraîne dans une danse infinie, proche de la volonté dionysiaque préconisée par Nietzsche qui nous recommandait de danser pour élever nos cœurs. Ce film lui permet aussi encore une fois de retourner sur les pas de sa famille, comme elle avait pu le faire en 2010, pour la télévision, avec La pieuvre. Ici, ses souvenirs la ramènent ... [Lire la suite]