LE GANGSTER, LE FLIC ET L’ASSASSIN : chronique

La Corée ne produit pas que du cinéma politique et diaboliquement maîtrisé. Elle a son lot de bourrinades, aussi.   Le cinéma d’action policier sud-coréen est en grande forme. Aux flagrants exemples VETERAN de Ryoo Seung-wan en 2015 et MIDNIGHT RUNNERS de Kim Joo-hwan en 2017 vient s’ajouter LE GANGSTER, LE FLIC ET L’ASSASSIN de Lee Won-tae, avec son flic über-cool et tête brûlée à la Mel Gibson, plus malin que les autres, y compris son ... [Lire la suite]