LA FAVORITE : chronique

Sale, cruel, drôle, tragique et génialement queer, LA FAVORITE de Yorgos Lanthimos transforme le classicisme en art contemporain.   D’ordinaire, les films de Yorgos Lanthimos ont pour point de départ l’imaginaire cinglé de son auteur. Quiconque a vu CANINE ou THE LOBSTER connaît sa capacité à investir des scénarios improbables et torturés. LA FAVORITE change en apparence la donne. Pour la première fois, il se frotte au concret avec des ... [Lire la suite]