Joan Ribo : « on peut provoquer des petits séismes dans les consciences »

La troisième ville espagnole a donné une leçon à l’Europe en accueillant, le 17 juin, le navire humanitaire « Aquarius ». Face à l’incurie, voire pire, des instances européennes, les élus locaux mouillent la chemise. Joan Ribo, maire de Valence, développe le concept de « ville refuge ».   ... [Lire la suite]