“J’ai filmé des hommes et des femmes qui ont vécu leur homosexualité sans se soucier du regard des autres”

Avec sensibilité, il filme la vie d’anonymes ou le désir, souvent contrarié : c’est la griffe de Sébastien Lifshitz, qui cultive la discrétion. Le Centre Pompidou lui consacre une rétrospective. ... [Lire la suite]