Il était une fois dans l’Ouest

Tous les chemins mènent à Jill Suite à la trilogie du dollar, à un journaliste qui l’interrogeait sur le peu de place que son œuvre accordait aux femmes, Sergio Leone répondit : « C’est parce que mes personnages n’ont pas le temps de tomber amoureux ou de courtiser quelqu’un. Ils sont trop occupés à essayer de survivre ou à poursuivre leur objectif ». Convaincu par Bertolucci, l’un de ses scénaristes ? Léone fait de Jill (Claudia Cardinale), une ... [Lire la suite]