Grâce à Dieu de François Ozon, le premier miracle de la Berlinale

Après une ouverture très poussive de cette 69e édition présidée par Juliette Binoche, le nouveau film du réalisateur français, sur les victimes de pédophilie dans l'Église, a été présenté ce vendredi. Il met en scène de façon magistrale le combat d‘une poignée d'hommes pour faire éclater une si douloureuse vérité.De notre envoyé spécial à Berlin ... [Lire la suite]