Golden Globes 2019 : un monologue d’entrée à l’image de la cérémonie, policé et à peine politisé

Sandra Oh et Andy Samberg ont eu la lourde tâche de présenter la première cérémonie de la saison après une édition 2018 très forte marquée par #MeToo. Résultat : bienveillant mais sans éclat. ... [Lire la suite]