Critique : Sunset

Trois ans après le choc provoqué par Le Fils de Saul, László Nemes livre son second long métrage, Sunset. Avec une intrigue dans les hautes sphères de la société austro-hongroise en 1913, le cinéaste hongrois s’affirme comme un réalisateur avant-gardiste et forcément clivant. La fin d’un monde Comme Iris Leiter, jouée par la magnétique Juli Jakab, nous découvrons une ville,(…) Lire la suite ... [Lire la suite]