Critique : 90’s

Pour son premier long métrage derrière les caméras, Jonah Hill pioche dans son adolescence pour raconter ce saut de l’enfance vers cet entre-deux si particulier, vue ici par le prisme de la culture skateboard au milieu des années 90. Nostalgique sans penchant mélancolique, touchant et drôle sans aucun abus, 90’s constitue un formidable témoignage d’une époque pas si lointaine et(…) Lire la suite ... [Lire la suite]