Clint Eastwood, ce réac à qui on pardonne trop

Dans “La Mule”, road movie mélancolique en salles depuis fin janvier, il campe un vieux grincheux cherchant la rédemption dans une Amérique en déclin. Un personnage qui colle à la peau de l’élégant octogénaire, conservateur, libertarien et virulent pourfendeur du poliquement correct.  ... [Lire la suite]