Chacun pour tous

Si on retrouve le dénominateur commun du sport, les deux films se révèlent très différents : Les Petits Princes prenait la forme d’un drame assez classique tandis que Chacun pour tous mélange les genres, en étonnante comédie mâtinée d’émotion. Un entraîneur – en l’occurrence de l’équipe française de basket pour handicapés – décide d’engager de faux handicapés pour pallier au manque de joueurs et sauver ... [Lire la suite]