Bienvenue à Marwen : la critique souvent envoûtée, parfois dérangée

REVUE DE PRESSE - Beaucoup admirent la virtuosité du film de Robert Zemeckis, qui alterne entre scènes de réalité et un étrange univers de poupées, lieu des fantasmes du personnage principal. Mais certains regrettent l'excessive bizarrerie du antihéros et une sexualisation antiféministe. ... [Lire la suite]