BARRY SEAL – AMERICAN TRAFFIC : chronique

Quand Tom Cruise joue les rigolos, c’est l’Amérique qui prend un sacré coup dans le drapeau. Un film flamboyant. Tom Cruise est décidément fascinant à regarder lorsqu’il est dirigé et canalisé. Doug Liman avait déjà parfaitement torturé le triomphalisme cruisien dans EDGE OF TOMORROW et il remet ça avec BARRY SEAL – AMERICAN TRAFFIC, où il projette sur l’acteur toute l’hypocrisie américaine typique des années 70 et 80. Nous sommes fin 1985, six ... [Lire la suite]