Annecy 2019 : L’EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE MARONA / Critique

À la limite de l’abstraction, le film d’Anca Damian nous emmène dans la mémoire d’un chien et questionne notre rapport à l’attachement. Bouleversant.    Contrairement à ce que pouvait impliquer la jurisprudence HATCHI, les souvenirs d’un chien ne sont pas forcément en noir et blanc. Ils peuvent être de mille couleurs. De mille formes. De mille tailles. Comme dans L’EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE MARONA. Avec son sixième film, Anca Damian retrace ... [Lire la suite]