La Forme de l’eau : Guillermo del Toro divise la rédaction

Pour l'un : un hymne à la tolérance sous la forme d’une déclaration d’amour au cinéma, et pour l'autre : un film rempli de stéréotypes et de rebondissements prévisibles. Nos deux critiques sont partagés à propos du dernier film de Guillermo del Toro. The post La Forme de l’eau : Guillermo del Toro divise la rédaction appeared first on Benzine Magazine. ... [Lire la suite]

LA FORME DE L’EAU : chronique

Avec l’affection pour les monstres qui le caractérise, Guillermo del Toro signe une touchante fable romantique. Son meilleur film ? Depuis une dizaine d’années, on croyait avoir un peu perdu Guillermo del Toro. Non pas qu’il signait de mauvais films. Mais de HELLBOY 2 à CRIMSON PEAK en passant par PACIFIC RIM, son cinéma semblait de plus en plus stérile émotionnellement, comme s’il peinait à faire émerger son cœur des exercices de style un peu ... [Lire la suite]

MOI, TONYA : chronique

Portrait d’une prolo surdouée, à l’aune de tout ce qui l’a privée de son rêve américain. Social, fantasque et picaresque. Impossible de résumer MOI, TONYA à un biopic sportif. Le film est aussi malpoli et coloré que son sujet, Tonya Harding. Aussi effarant et édifiant que son climax : l’agression organisée de Nancy Kerrigan. MOI, TONYA ne s’en cache jamais – ç’aurait été difficile, vu comme il insiste lourdement : il parle de l’Amérique, d’une ... [Lire la suite]