Critique : Dunkerque

Christopher Nolan s’attaque au film de guerre en retraçant l’évacuation des troupes alliées, acculées par les forces allemandes, à Dunkerque en 1940. Le britannique livre une œuvre d’une intensité exceptionnelle, immersive et tonitruante. En somme, un nouveau tour de force. La fureur de survivre Trois ans après le monumental Interstellar, Christopher Nolan revient avec une superproduction qui lui travaillait l’esprit(…) ... [Lire la suite]