Accord final (1938) de Douglas Sirk et Ignacy Rosenkranz

Adepte des jeux de hasard, un célèbre virtuose du violon fait le pari, un soir de beuverie, d’épouser avant deux mois la dixième jeune fille qui franchira la porte du Conservatoire de musique le lendemain matin. Il parie son unique … Continuer la lecture → ... [Lire la suite]