À la Cinémathèque, l’Union soviétique dans l’œil de Kira Mouratova 

Un an après sa mort, la réalisatrice revient dans une actualité cinéphile où elle n’a que trop rarement pris place. Cette Roumaine devenue soviétique puis ukrainienne a signé des chefs-d’œuvre dont cinq ressortent en salles. Comme “Le Syndrome asthénique”, fresque monumentale sur le peuple disloqué d’URSS. ... [Lire la suite]